Recettes Basilicata

 

 

Provolone

 


 

 

Soupe de céleri

Ingrédients

600 g de céleri, 

200 g de saucisse, 

200 g de fromage Caciocavallo,

3 œufs, du fromage de brebis râpé,

De l'huile d'olive extra-vierge, 

Du sel, du poivre, du pain de campagne.

Préparation

Lavez-le cèleri et coupez-le en morceaux, puis mettez-le cuire dans une marmite avec 1,5 1 d'eau, quelques cuillères à soupe d'huile, du sel et du poivre. Laissez frémir petit à petit jusqu'à ce que le céleri soit bien ramolli. Émiettez la saucisse, coupez le fromage Caciocavallo en petits dés, faites bouillir les œufs et quand ils seront durs, épluchez-les et coupez-les en quartiers. Disposez ces ingrédients sur des tranches de pain grillé que vous aurez réparties dans une soupière, complétez avec du fromage de brebis râpé et servez bien chaud

 

 

 


       

   Recettes régionale           

ABRUZZO

BASILICATA

CALABRIA

CAMPANIA

EMILIA ROMAGNA

FRIULI

LAZIO LATIUM

LOMBARDIE

LIGURIA

MARCHE

MOLISE

PIEMONTE

PUGLIA

SARDEGNA

SICILIA

TRENTINO 

TOSCANA

UMBRIA

VENETO

VALLE D'AOSTA

PREVISION METEO ITALIE

Home Page

Recettes Italiennes

PIZZA

RAVIOLI

PAINS

DESSERT

POLENTA

LASAGNES

GNOCCHI

CANNELONI

RIZ ET RISOTTO

PATES COURTES

PATE LONGUES

RECETTES TRIPPES

PATES AVEC LEGUMES

PATES AVEC LA VIANDE

PATES AVEC LA VIANDE

PATES AVEC FROMAGES

POISSON RECETTES

PATES AVEC POISSON

REPERTOIRE RECETTE

BURRATA ET SES RECETTES

RECETTES A BASE DE VEAU

RECETTES A BASE DE VOLAILLES

RECETTES DE VIANDE ROUGE

PATES FROIDES EN SALADE

PATES FRAICHES MAISON

Répertoire Recettes Prroduits Italien

Recettes italiennes videos

Recettes hivernale

Resettes Printemps

Recettes d' été

 

 

L'hiver à la table
Les recettes hivernales sont évidemment différentes de celles des autres périodes de l'année, car elles doivent garantir le bon nombre de calories, avec des recettes équilibrées et beaucoup de fruits de saison frais pour renforcer les défenses de l'organisme.
La mauvaise saison est arrivée à nos portes et il faut donc augmenter les calories assimilées pour contrer les rigueurs de l’hiver et un bon repas chaud, savoureux et savoureux ne peut que se réchauffer et se câliner.
En hiver, tous les aliments doivent être bien cuits et éventuellement cuits lentement dans un plat en terre cuite ou en fonte. De cette manière, l’assimilation est améliorée et convient particulièrement à tous ceux qui ont besoin de renforcer leur système digestif.
Même la cuisson au four et les frites sans œufs sont très caloriques, à condition de ne pas en faire trop.
En fait, les informations erronées dans le domaine de l'alimentation impliquent la tendance à consommer des aliments particulièrement riches en graisses et riches en calories pendant la saison hivernale. Mais s'il est vrai qu'avec le froid, le corps a besoin de plus d'énergie, il est également vrai qu'un régime déséquilibré en faveur de calories et peu de nourriture ne dynamise pas et ne renforce même pas le corps, mais ne fait que voir l'augmentation de la graisse corporelle.
Il est évident que les graisses sont essentielles et constituent une contribution fondamentale à notre corps, mais pour bien manger, il faut consommer une variété d’aliments, en respectant l’équilibre entre les différentes composantes de l’alimentation, qui doit comprendre des glucides et des vitamines. Ce n'est qu'ainsi qu'il est possible d'obtenir le résultat maximum pour un corps en bonne santé et capable d'affronter une saison déstabilisante comme celle d'hiver.
Les grands protagonistes de l'alimentation hivernale sont, comme toujours, des produits de saison : la nature est toujours en mesure de fournir à l'organisme toutes les vitamines et protéines nécessaires pour se protéger du froid.
Les agrumes sont le fruit d'hiver par excellence : ne manquez jamais les oranges, les citrons, les pamplemousses et les mandarines tout au long de la journée, notamment au petit-déjeuner ou en guise de collation qui peuvent calmer la faim.
Il en va de même pour les légumineuses, qui peuvent être appréciées toute l'année : un concentré de fibres, d'énergie et de protéines végétales consommées à sec en hiver.
En plus de cela, les pommes de terre et les oignons sont des sources de vitamines, de minéraux et d'amidons (ces sucres complexes qui sont des sources d'énergie): bouillis et assaisonnés ont toujours été un plat traditionnel "pauvre", mais fortifiant le corps.
Enfin, il ne faut pas oublier les crucifères : le chou, le chou-fleur, le brocoli vert et le chou de Savoie sont, en effet, riches en vitamine A et en sels minéraux, ils ont des propriétés préventives dues à la présence importante d'acide filioque et protègent l'intestin, les voies urinaires et le système digestif. .
Il convient également de mentionner les fruits secs qui, bien qu’ils soient disponibles dans le commerce toute l’année, restent typiques des vacances d’hiver et de Noël. En plus d’être un aliment énergétique, digestible et nutritif, les amandes, les arachides, les noisettes, les noix de Grenoble, les noix de cajou, les pistaches et les pignons de pin peuvent fournir un bon apport en minéraux comme le calcium, le potassium, le phosphore, le magnésium et le fer.

 

 

 

 




 

2020-2021