Home Page

 



Risotto avec les grives 


Ingrédients :

Pour les grives :
 crépine de porc, foie de porc très frais, chair à saucisse, un peu de sel, du poivre, quelques baies de genièvre pilées dans le mortier, laurier, romarin, un peu de vin blanc.

Pour le risotto :
 du riz Carnaroli en quantité suffisante, un demi-oignon, beurre, bouillon (même en cubes).

Préparation

Mélanger le foie avec la chair à saucisse et les arômes.
 Plonger la crépine dans de l’eau tiède pendant deux ou trois minutes (Cela sert à l’assouplir pour éviter qu’elle ne se déchire ; l’eau ne doit pas être trop chaude ou la crépine fondra).

Avec le mélange obtenu, former des boulettes de la grandeur d’un abricot et les envelopper dans la crépine découpée de manière appropriée.
 Ce processus est également utilisé pour les versions plus riches d’ingrédients, mais ne pas oublier de faire tremper les raisins secs si l’on prépare la version typique du Canavese.

Faire fondre dans une poêle une bonne noix de beurre et quelques cuillerées d’huile d’olive, aromatiser avec du laurier et du romarin.

Y déposer les grives et bien les faire revenir, mouiller avec un peu de vin blanc et les faire dorer jusqu'à ce que la crépine soit légèrement brûlée.

Lorsque la cuisson est pratiquement terminée, préparer le risotto en faisant dorer dans du beurre l’oignon coupé en tranches fines.

Faire revenir le riz pendant quelques secondes, ajouter petit à petit le bouillon en continuant à mélanger jusqu’à la fin de la cuisson et saler.

Le risotto ne devra pas être trop liquide.

Servir très chaud en mettant le riz sur un plat de service et disposer les grives dessus (deux ou trois par personne) avec un peu de leur jus de cuisson.

C'est un excellent plat d'hiver d’un grand effet, à accompagner avec un bon Nebbiolo ou Roero.