Recettes Campagnia

 

 

Limoncello

 

 

 

Le baba napolitain né en France
Peu de produits peuvent représenter aussi bien la confiserie napolitaine que le baba : moelleux, imbibé de rhum, gourmand, traditionnel, le dessert napolitain est l'un des plus appréciés, tant en version classique qu'avec l'ajout de crème anglaise. Ses origines n’ont cependant pas grand-chose à voir avec la Campanie : Flavia Amabile le raconte aussi dans son livre "Si nu’ baba ", où elle précise que le long voyage du bonbon commence à Lunéville, en Lorraine. Une recette qui relie Naples, la France, et même la Pologne, car elle a été inventée par le roi polonais Stanislao Leszczyński, en exil en région française, qui a décidé d'ajouter un sirop de rhum au kugelhopf, un dessert typique qu'il jugeait trop sec.
Du kugelhop au baba au rhum
Mais rembobinons le ruban et procédons pas à pas: le kugelhopf est un gâteau traditionnel alsacien plutôt scénographique, gros et élancé, aujourd'hui préparé avec de longs tan de levée pour être doux et aéré. Au début, cependant, ce n'était pas tout à fait le cas et le souverain, en exil en Lorraine après avoir été détrôné deux fois lors des guerres entre les puissances européennes, a décidé de le mouiller pour prolonger sa douceur et le garder plus longtemps. Mais pas seulement : sa passion pour la cuisine l'a amené à améliorer la recette, en ajoutant trois étapes de lever, ainsi que d'autres ingrédients délicieux tels que des raisins secs, des fruits confits et du safran, une épice précieuse que Leszczyński avait découverte lors de son emprisonnement à Istanbul.
Le débarquement d'Ali Baba à Paris
Bien sûr, ce n'était pas le baba tel que nous le connaissons aujourd'hui, mais on peut dire avec certitude qu'une version primordiale du dessert est née grâce au souverain polonais. L'ancêtre du babà, qu'il appela Ali Babà en l'honneur du protagoniste des «Mille et une nuits», débarqua alors à Versailles, où sa fille Maria, épouse de Louis XV de France, avait décidé de déménager avec le pâtissier de son père, Nicolas Stohrer. On est au début du XVIIIe siècle et à la cour le rhum jamaïcain fait fureur, jugé meilleur que le madère utilisé par Stanislao, qui n'a pourtant pas beaucoup apprécié la modification apportée par sa fille, comme on le lit dans une conversation avec Voltaire : «Le mois dernier, j'ai présenté un Baba, comme ils l'appellent maintenant, tellement trempés dans l'alcool que je l'ai mis le feu. Il perd de la légèreté et de la mémoire ».
L'arrivée du baba à Naples
Une fois arrivé à Paris, le babà est encore modifié : plus de safran et de fruits confits, mais une nouvelle forme, celle actuelle avec un dôme gonflé. C'est un long voyage, celui qui mène de la France à Naples, qui implique à nouveau les nobles de l'époque. Marie-Antoinette, pour être précis, épouse de Louis XVI et sœur de Marie-Caroline d'Autriche, mariée au roi de Naples Ferdinand IV de Bourbon : c'est la reine qui apporta à Naples, à la fin du XVIIIe siècle, des spécialités telles que la béchamel, le gratin et aussi le baba. La première trace écrite remonte à 1863 et se trouve dans le manuel de cuisine italienne de Vincenzo Agnoletti, mais il faut attendre la fin du siècle pour que le baba devienne un dessert populaire parmi la bourgeoisie napolitaine, consommé dès le début, comme une vraie nourriture de rue.

Organisé par Michela Becchi 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Baba au Limoncello

Personne 4

Ingrédients

Pour Baba :

300 g de farine

50 g de sucre

100 g de beurre

6 oufs

Sel

1 cube de levure

Pour le sirop :

50 cl d'eau

50 g de sucre

2 verres limoncello

1 citron (zeste)

Pour Garniture :

fraises

Crème

Préparation

Prendre la quatrième partie de la farine et mélanger avec la levure délayée dans un demi-verre de lait chaud.

Laisser lever dans un abri des courants d'air dans un bol recouvert d'un drap de laine (je le mets dans le four.).

Après une demi-heure, et cet est, alors la pâte sera gonflée, mélangée les oufs préalablement battus avec le sucre, le beurre fondu, une pincée de sel, et va absorber un peu de temps à la farine.

Mieux, si à faire tout ce que vous aurez un mélangeur ou au fouet électrique.

Travailler à long jusqu'à ce que vous obtenez une pâte molle, versez dans un moule beurré et saupoudré de farine et un peu de sucre.

La pâte doit remplir le moule jusqu'à un tiers de sa hauteur.

Recouvrez-la avec un chiffon de laine et de le remettre à augmenter.

Cuire au four quand il a atteint trois quarts de la hauteur du moule (après environ 1 heure et demie).

La chaleur du four doit d'abord être très douce, car il peut pénétrer à travers baba et lui permettre de gonfler au maximum, puis un peu plus déterminé.

Lorsque vous réchaufferez doucement.

Pendant ce temps, faire bouillir l'eau avec le zeste de citron et le sucre spiral émincé frais.

Lorsque le sirop est presque froid ajouter le limoncello et le baba mouiller jusqu'à ce que la douce n'absorbent pas complètement.

 

 

 

 

 

   

 

 

 


 

       

   Recettes régionale           

ABRUZZO

BASILICATA

CALABRIA

CAMPANIA

EMILIA ROMAGNA

FRIULI

LAZIO LATIUM

LOMBARDIE

LIGURIA

MARCHE

MOLISE

PIEMONTE

PUGLIA

SARDEGNA

SICILIA

TRENTINO 

TOSCANA

UMBRIA

VENETO

VALLE D'AOSTA

PREVISION METEO ITALIE

Recettes Italiennes

PIZZA

RAVIOLI

PAINS

DESSERT

POLENTA

LASAGNES

GNOCCHI

CANNELONI

RIZ ET RISOTTO

PATES COURTES

PATE LONGUES

RECETTES TRIPPES

PATES AVEC LEGUMES

PATES AVEC LA VIANDE

PATES AVEC LA VIANDE

PATES AVEC FROMAGES

POISSON RECETTES

PATES AVEC POISSON

REPERTOIRE RECETTE

BURRATA ET SES RECETTES

RECETTES A BASE DE VEAU

RECETTES A BASE DE VOLAILLES

RECETTES DE VIANE ROUGE

PATES FROIDES EN SALADE

PATES FRAICHES MAISON

Répertoire Recettes Prroduits Italien

Recettes italiennes videos

Recettes hivernale

Resettes Printemps

Recettes d' été

 


 

2020-2021