Soupe de spaghetti ni aux haricots blancs 

Pour 4 à 6 personnes


250 g de haricots secs borlotti ou cannelliniAyant trempé toute la nuit
250 g de poitrine de porc avec la couenne
1 oignon, finement haché
1 carotte, finement hachée
1 branche de céleri. Finement hachée
1 gousse d'ail. Écrasée
3 brins de persil. Finement hachés
1 brin de sauge, haché
1 feuille de laurier
175 g de spaghettis ou de nouilles plates
2 cul. à soupe d'huile d'olive
Sel et poivre noir du moulin

Égouttez les haricots. Mettez-les dans une grande casserole avec le porc, l'oignon, la carotte, le céleri, l'ail, le persil, la sauge et la feuille de laurier. Recouvrez le tout avec suffisamment d'eau. Portez à ébullition, puis réduisez le feu, couvrez et laissez mijoter pendant 2 h jusqu'à ce que les haricots soient tendres.

Prélevez environ 200 g de haricots et réduisez-les en purée au mixeur. Ajoutez cette purée à la soupe. Salez et poivrez à votre goût. Portez de nouveau à ébullition.

Ajoutez-les spaghettini ou les nouilles. Faites bouillir pendant 12 min, jusqu'à ce que les pâtes soient cuites al dente.

Retirez la poitrine de porc de la soupe, débarrassez-la de la couenne, puis coupez-la en petits morceaux. Juste avant de servir, arrosez la soupe de quelques gouttes d'huile d'olive, avant d'y
ajouter la viande. Poivrez généreusement. Servez dans une soupière ou dans des bols individuels.

C'est là l'une de ces nombreuses variantes de soupes faites à base de diverses variétés de haricots secs, cuisinés avec des pâtes ou des nouilles, appelées pasta con fagioli ou pasta e fagioli. 

 

 

 

Home Page