Vins italiens

Le vin est un produit presque aussi ancien que la civilisation et qui a caractérisé depuis toujours la production agricole de l'Italie : la culture de la vigne remonte même aux Égyptiens. 

Mais comment naît le vin ? Dans la préhistoire, il semble que la vigne poussât spontanément dans les forêts et les hommes apprirent très vite à apprécier le fruit de cette plante, jusqu'à ce qu'un jour, par hasard, quelqu'un oublia dans un récipient du jus de raisin et s'aperçut qu'il avait subi une étrange transformation : il était devenu une boisson aux effets agréables. Mais au-delà de l'aspect convivial, le vin a une importance religieuse et rituelle : on connaît les rituels dionysiaques en Grèce et les rituels bachiques à Rome. Ici, naturellement, le vin est réservé aux hommes, car les femmes ne pouvaient s'approcher de ce liquide sacrificiel, impur pour elles. 

Au Moyen-âge, les moines bénédictins organisèrent dans leurs monastères la culture de la vigne, en expérimentant des nouvelles techniques. Ce furent cependant toujours les humbles paysans qui défrichèrent la terre et qui plantèrent les vignes : leur lien profond avec la terre et la vigne a transmis jusqu'à notre époque la culture de la vigne et du vin. 

L’Italie est ainsi, aujourd'hui, un grand producteur de vins. Des très bons vins blanc et rouge, souvent excellents, naissent comme des champignons du nord au sud. Des régions tout entières se présentent agressives sur le marché des vins de qualité. On assiste actuellement à la récupération des anciens cépages et de la vendange traditionnelle totalement à la main, conjuguée à l'utilisation des techniques œnologiques modernes et des nouvelles méthodes de vinification. En 1963, une loi a été promulguée sur l'Appellation d'Origine Contrôlée (DOC) qui s'applique aux vins avec des caractéristiques distinctives claires, de qualité supérieure, qui sont déterminées par le cépage et par la zone de production. 

La législation de 1992 classe les vins selon une structure pyramidale : à la base, nous trouvons les vins de table sans indication d'origine, d'année et de cépage ; au sommet, nous avons les vins à Indication Géographique Typique (IGT) et, encore plus haut, les vins DOC et DOCG (appellation d’Origine Contrôlée et Garantie). Par conséquent, avant d'acheter, jetons un coup d'œil à l’étiquette ! Attention : un bon vin DOC italien coûte environ 8 € ! Et s'il est vrai, comme dit un vieux proverbe, que "le bon vin réjouit le cœur", une estimation sur les consommations le confirme : environ 70 litres par personne par an. Santé ! 

Vins en Calabre 

Depuis des siècles, les oliviers, les agrumes et les vignes représentent les ressources fondamentales de la Calabre, une terre fertile et généreuse où les vins ont une histoire très ancienne. Les Grecs apportèrent, en effet, dans la région des précieux cépages dont l'héritage survit encore aujourd'hui en se conjuguant au désir d'innovation technologique, en vue d'atteindre des objectifs qualitatifs de plus en plus élevés. Ainsi s'explique l'appellation ‘Enotria’ qui indiquait, à l'époque de la Grande Grèce, les territoires calabrais et lucaniens qui donnent sur la Mer Ionienne, et qui en grec signifie, justement,‘ terre du vin ‘. 

Actuellement, les exploitations essayent de réduire les rendements et d'utiliser des techniques de vinification modernes, ce qui amené à une augmentation du pourcentage des vins DOC. Ainsi, grâce à la recherche scientifique et à la passion de chaque vigneron, le patrimoine vinicole calabrais est devenu une arme formidable à même de susciter de plus en plus l'intérêt des consommateurs. Naturellement, il faut souligner l'extraordinaire originalité de certains cépages propres de cette région comme le Gaglioppo, un très vieux cépage très répandu en Calabre, qui offre des intéressantes caractéristiques aromatiques typiques. 

D'autres cépages répandus dans notre région sont le Trebbiano toscano, le Greco, le Pecorello, le Malvasia, le Mantonico, le Nerello mescalese, le Nerello cappuccio, le Guarnaccia, le Magliocco canino, le Sangiovese, etc. Les vins rouges ont un goût sec et corsé et accompagnent très bien les plats rustiques classiques de la cuisine calabraise et les viandes à l'étouffée. Les blancs ont un goût délicat et sont indiqués avec des plats à base de poisson et de fromages frais. Les rosés ont un goût parfumé et accompagnent les légumes et les viandes blanches. 

Aujourd'hui, la vinification se fait presque en pureté, on anticipe la récolte des raisins et on contrôle la température des moûts : le résultat de tous ces progrès est un vin intéressant et complet, qui s'ajoute aux nombreux produits méridionaux qui sont dignes de leur renommée internationale.

Vins en Vénétie 

La Vénétie est, d'après les estimations des dernières récoltes, la première région italienne par quantité de vin produit. Un océan de vins blancs et de vins rouges qui témoigne du fait que la culture de la vigne dans cette région a toujours été organisée, depuis très longtemps, pour produire des raisins en masse : des raisons qui sont obtenues de rendements très élevés. Ces dernières années, comme c'est le cas dans d'autres régions, la stratégie de production est intéressée à réduire les rendements et à augmenter la qualité : ce qui a amené certains vins vénitiens à devenir fameux dans le monde. 

Les raisins traditionnels sont le Corvina veronese, le Rondinella, le Molinara, le Raboso. 

Une variété très utilisée est le Garganega auquel s'ajoute souvent le Trebbiano di Soave, un cépage local, et le Trebbiano toscano. D'autres cépages sont le Tocai, le Cortese, le Malvasia toscana, le Verduzzo (aussi bien le local, le Verduzzo trevigiano, que le Verduzzo friulano). Des pourcentages d'autres variétés sont utilisées pour la différence. On cultive, en outre, des cépages d'importation comme le Chardonnay, le Merlot, le Cabernet (Franc et Sauvignon), le Pinot et le Riesling. Le Merlot, très répandu dans le Bordelais, a été le premier cépage français à être planté sur une grande échelle dans notre pays. De nombreux producteurs se sont attachés à exploiter ses grandes possibilités, en le vinifiant en pureté ou avec son partenaire de toujours, le Cabernet. Le poète Carduccigrand estimateur du vin véronais, remerciait les vins de ces régions pour les "ardents enthousiasmes au cœur" et les "nouvelles images à la fantaisie" que ceux-ci lui offraient. Mais il n'y a pas que Vérone, Padoue aussi est un territoire très renommé : la zone des Monts Euganéens représente une zone d'une beauté particulière ; les collines plantées en vignes s'y succèdent aux villas raffinées et on peut facilement deviner les potentialités qualitatives de cette terre. 

En Vénétie est présent, en plus d'un groupe de vins d'un seul cépage et de quelques vins de raisin sec, le merveilleux Spumante qui a conquis une part importante du marché des mousseux Italiens. Les raisons de ce succès sont essentiellement dues à ses caractéristiques agréables : d'un parfum légèrement aromatique, parfois d'amande, jamais complètement sec au goût, il est excellent à la fois comme apéritif et comme mousseux de table. Le raisin Prosecco est originaire de la Vénétie Julienne, mais il est aussi très répandu en Vénétie, notamment dans les zones de collines de la province de Trévise où ce cépage est très vigoureux et productif. Le Prosecco peut être un vin tranquille, mais les versions les plus appréciées sont les pétillants et les mousseux, aux nuances exotiques et enveloppantes. Les vins rouges vénitiens, au goût velouté et harmonieux, sont destinés à des plats savoureux comme la traditionnelle ‘ pastissada de caval ‘. Les vins blancs, bien structure és et avec beaucoup de caractère fruité, se marient très bien aux hors d'œuvre sans viande, aux poissons d'eau douce et aux risottos.

I

Cépages blancs

Cépages rouges

Les cépages cultivés en Italie

uva nera
u

Dispositions relatives aux DOC et DOCG

Les DOC et DOCG prendront le nom de leur région de production. Ce nom peut être précédé d'indications géographiques plus générales, de nature historique, traditionnelle, ou administrative. Cette disposition vise à améliorer l'identification des petites appellations régionales ou provinciales. 

L'aire de production d'une dénomination d'origine peut être divisée en zones distinctes reconnues par des noms géographiques ou des noms de communes. Les noms des communes prestigieuses seront désormais réservés aux DOCG et DOC, donc interdits aux IGT et vins de table. 

Des lieux-dits, même s'ils sont la propriété exclusive d'un seul domaine, peuvent être reconnus comme des sous-régions quand le produit est de haute qualité et contribue à la renommée des vins italiens à l'étranger. Le nom d'un lieu-dit doit être utilisé indépendamment du reste de l'appellation d'origine. Cette notion correspond donc à celle de Grand Cru en Bourgogne. 

La notion de sous-région Classico, actuellement employée par une douzaine d'appellations, est maintenue. Cette mention ne peut pas être employée pour les vins mousseux. 

Le terme "Vigna" suivi du nom du domaine, peut figurer sur l'étiquette à condition que le vin provienne de ce domaine et que la production ait été dûment enregistrée pour chaque cépage. En outre, ces cépages doivent être vinifiés séparément, ce qui va à coup sûr changer les habitudes de nombreux vignerons, et susciter peut-être de plus nombreux assemblages. Les œnophiles apprécieront... 

La mention "Riserva" garde son sens original, garantissant un élevage de 2 ans minimum. 

Par contre, le terme "Superiore", qui pouvait être mentionné par 52 DOCs, sera ignoré dans l'attente d'une réglementation spécifique. En général, il signifiait un titre plus élevé (tout comme Bordeaux Supérieur par rapport à Bordeaux); mais il pouvait aussi servir à préciser un aspect particulier de l'origine géographique (Exemple : Valtellina Superiore Grumello). 

 l'Italie en tant que nation est une entité récente, le territoire qu'elle occupe produit du vin depuis plus de trois millénaires. Les Grecs anciens l'appelaient Oinotria : la patrie des vins. Dès le premier siècle avant notre ère, les légions romaines faisaient bénéficier de leur expérience viticole les contrées conquises, implantant la vigne sur les terrains les plus favorables. Et au premier siècle de notre ère, Pline pouvait déjà dénombrer 91 cépages.

De nos jours, l'Italie reste le pays le plus riche en cépages autochtones, et celui qui emploie la plus vaste gamme de cépages : plus de 400 sont autorisés dans les DOCs. 
C'est aussi par la quantité le premier producteur mondial de vins. Plus de 1.600.000 exploitants se partagent 1.300.000 hectares, soit 16 % de la superficie mondiale des terres viticoles, le quart des terres européennes. Ils produisent 60 millions d'hectolitres de vins de toutes sortes : rouges et blancs, secs, rudes, ou doux ; rosés frais ; vins tendres ou corsés ; vins d'apéritif ou de dessert ; vins de liqueur ; et effervescents.

La situation qualitative est à nuancer, compte-tenu d'une part de la diversité des sols, des cépages, et des conditions climatiques ; et, d'autre part, du foisonnement des méthodes de culture et de vinification pratiquée sur la base de traditions locales.

DOC : Denominazione di Origine Controllata, théoriquement soumise au contrôle de l'Etat. 
On dénombre actuellement quelques 230 DOCs. 

DOCG : Denominazione di Origine Controllata e Garantita, entendez "garanties par le gouvernement".

Les DOCG sont :

en Toscane : Chianti et Chianti Classico, Vino Nobile di MontepulcianoBrunello di MontalcinoCarmignanoVernaccia di San Gimignano; 

au Piémont : BaroloBarbarescoGattinaraAstiMoscato d'Asti; GhemmeBrachetto d'AcquiGavi;

en Lombardie : FranciacortaValtellina Superiore;

en Vénétie : SoaveRecioto di Soave; 

Albana di RomagnaSangiovese di Romagna en Emilie-Romagne

Torgiano Rosso RiservaMontefalco Sagrantino en Ombrie, 

Taurasi en Campanie,

et Vermentino di Gallura en Sardaigne.

 

Prosecco

Italie

Le premier producteur de vins du monde

Home Page

 

 

LISTE DE VINS ROUGES ITALIENS

LISTE VINS BLANCS ITALIENS

LISTE VINS ROSE ITALIENS

LISTE VINS SPUMANTE

LISTA DE VINS PASSITI

LISTA DEI VINS PROSECCO