Gualtiero Marchesi est né à Milan en 1930. Très jeune, il s’intéresse et se passionne à la gastronomie; sa première expérience a lieu dans le restaurant de l’Hôtel Mercato qui appartenait à ses parents à Milan. Il commence sa formation professionnelle à l’Hôtel Kulm de Saint Moritz et ensuite à l’Ecole Hôtelière de Lucerne (1948-1950) en Suisse.

De retour en Italie, il s’installe dans le restaurant Mercato et réalise une cuisine d’avant-garde tout en tenant compte soit de la cuisine régionale que de la cuisine classique. Désirant améliorer ses connaissance il décide d’aller travailler dans les meilleurs restaurants français comme Ledoyen à Paris, Le Chapeau Rouge à Dijon et le restaurant des frères Troisgros à Roanne. L’expérience faite en France permet à Gualtiero Marchesi de prendre conscience de l’évolution constante de la grande cuisine.

En 1977, il inaugure son restaurant via Bonvesin de la Riva à Milan. Dès la première année il gagne sa première étoile dans le Guide Michelin et l’année suivante, en 1978, la deuxième. Deux ans après l’ouverture de son restaurant Gault et Millau, critiques gastronomiques, le classent au cours d’une interview au Times parmi les meilleurs chefs au monde. On le cite dans toutes les meilleures guides et en 1985, pour la première fois en Italie, un chef, Gualtiero Marchesi, gagne trois étoile dans le Guide Michelin. Ainsi il rentre à faire part de l’élite de la gastronomie mondiale.

Gualtiero Marchesi devient un des membres fondateurs de la Communauté Européenne des chefs Euro-Toques fondée par Pierre Romeyer avec Paul Bocuse en 1986, sous le patronat de la C.E.E..

Sa vie professionnelle est parsemée de nombreux titres prestigieux: en 1989 il est décoré «Personnalité de l’année» pour la gastronomie, titre conféré à un chef italien pour la première fois; en 1986 il est décoré «Cavaliere della Repubblica» et la même année il reçoit «L’Ambrogino d’oro», la plus haute reconnaissance de la ville de Milan; en 1990 le ministre français de la Culture et de la Communication lui donne la médaille de «Chevalier des Arts et des lettres»: cette reconnaissance lui confirme le rôle qu’il tient; en 1991 le Président de la République Italienne, Francesco Cossiga, le nomme «Commendatore della Repubblica».

En Septembre 1993, il s’installe en Franciacorta, petit territoire situé entre Bergamo et Brescia. Son restaurant se trouve dans la structure de l’Albereta, un hôtel de 44 suites avec piscine, sauna, tennis et salles pour meeting et banquets.

A’ partir de 1994, Gualtiero Marchesi entretient de nombreuses collaborations à l’étranger, en particulier au Japon où il présente sa nouvelle philosophie de la cuisine. Sa présence, sa cuisine ainsi que ses conseilles rencontrent un grand succès sur le marché international.

En Octobre 1996, la Gualtiero Marchesi Trademark s.r.l. est constituée. C’est la société holding du groupe dont Gualtiero Marchesi est le Président. Son bût est de développer toutes les activités internationales et liées à la marque Gualtiero Marchesi.

En 1998, il reçoit le «Premio Artusi» prestigieuse et historique distinction de la ville de Forlimpopoli.

En 1999, la Région Lombardie lui confère le Sceau «Longorbardo d’Oro»: ce prix est donné aux plus grandes personnalités lombardes qui se sont distinguées en Italie et dans le monde entier.

Pour le triennat 2000-2002, il est nommé Président de Euro-Toques International. Cette association, représentée en 18 pays, est composée environ de 3000 chefs, les plus grands chefs d’Europe.

En Juin 2000, il reçoit le célèbre prix «Paul Harris», fondateur du Rotary, la plus importante association philanthropique internationale.

En Janvier 2001, il ouvre son restaurant à Paris, Gualtiero Marchesi per il Lotti, 9, rue de Castiglione, près de Place Vendôme, à l’intérieur du Jolly Hôtel Lotti. L’ouverture de ce restaurant symbolise un pas de la stratégie qui jour après jour se matérialise et qui prévoit l’ouverture de restaurants gastronomiques particuliers marque Gualtiero Marchesi. Ils seront situés à l’intérieur de location sélectionnées et permettrons à la clientèle de retrouver et reconnaître le style et la philosophie Gualtiero Marchesi, c’est à dire une garantie d’une cuisine réalisée par les chefs qui se sont perfectionnés à l’école Gualtiero Marchesi. Le restaurant de Paris gagne sa première étoile sur le guide Michelin.

Le 30 juin 2001, on lui confère la Laurea Honoris Causa en Sciences de l’alimentation à l’Universitas Sancti Cyrilli de Rome.

Le 14 octobre 2002 Gualtiero Marchesi ouvre l’Hostaria dell’Orso à Rome, le plus ancien restaurant de la capitale, situé dans une dans un immeuble médiéval datant de XV siecle entre Piazza Navona et le Tevere.

Le 22 octobre 2002 l’Académie Internationale de la Gastronomie donne à Gualtiero Marchesi le Grand Prix « Mémoire et Gratitude », le prix le plus prestigieux que l’Académie donne au chef qui a laissé un signe dans l’histoire, à celui qui, avec son engagement et persévérance, a renouvelé les concepts de la cuisine classique jusqu’en déterminer l’évolution.

Gualtiero Marchesi, qui a su interpréter une cuisine en complète harmonie avec les tendances évolutive du monde entier, sera reconnu avec ce prix pendant une cérémonie historique à Lion, avec d’autres importants chefs de la gastronomie internationale : Paul Bocuse – France, Michel Roux – Angleterre, Pierre Wynants – Belgique, Heinz Winkler – Allemagne, Frédy Girardet – Suisse, Bejamin Urdiain – Espagne.

POUR NE PAS S'ÉLOIGNER DE [SON] MÉTIER"

Gualtiero Marchesi rend ses étoiles Michelin

Gualtiero Marchesi, le premier cuisinier triplement étoilé en Italie en 1985, a annoncé qu'il rendait ses étoiles au Michelin. "Je n'accepte plus d'être noté en fonction de ce qui plaît, des critères qui définissent le goût actuel puisque celui-ci ne correspond plus au mien", affirme le chef, âgé aujourd'hui de 78 ans.
La décision du cuisinier, qui a révolutionné la gastronomie en Italie à la fin des années 1970, intervient un mois après l'ouverture de son nouveau restaurant, Il Marchesino, dans l'enceinte du théâtre de la Scala à Milan. "Les journalistes me demandent de façon obsédante si j'envisage d'obtenir une étoile dans ce nouveau lieu. Si on entreprend quelque chose uniquement pour être reconnu par les guides, on finit par s'éloigner de son métier. Seul celui qui reste libre peut interpréter la cuisine de façon personnelle. En raison de tout ce j'ai fait depuis soixante ans en tant que cuisinier, je n'accepte plus d'être noté."
Diplômé de l'école hôtelière de Lucerne (Suisse) en 1950, Gualtiero Marchesi a effectué des stages en France (Ledoyen à Paris, les frères Troisgros à Roanne) avant d'ouvrir son premier restaurant à Milan en 1977 et d'y obtenir la même année sa première étoile au Michelin, et une deuxième en 1978. En 1993, il a transféré son restaurant à Erbusco (Lombardie). L'établissement est doublement étoilé. Il est également propriétaire depuis 2002 du restaurant l'Hostaria dell'Orso à Milan (1 étoile). Depuis 2004, il est le recteur de l'école internationale de cuisine italienne installée à Parme.
En France, il a dirigé le restaurant du Jolly Hôtel Lotti (1 étoile), près de la place Vendôme à Paris et le restaurant Les Princes sur la croisette à Cannes, appartenant au groupe Lucien Barrière.
Bernard Degioanni

e-mail : ristorante@marchesi.it

Telefono : +39 030 776 05 62

Facsimile :

+39 030 776 03 79